• dimanche 27 juin 2021 08h58

Le Premier Ministre a annoncé, un nouvel assouplissement des restrictions sanitaires alors que les indicateurs sont favorables sur l’ensemble des départements.

Le couvre-feu est supprimé dès le dimanche 20 juin ;
L’obligation du port du masque est assoupli en extérieur, sur la voie publique, sauf exceptions.
Il reste donc obligatoire dans les établissements recevant du public (ERP : commerces, entreprises, transports et leurs zones d’attente, etc.)

La Préfète des Hautes-Alpes a pris un nouvel arrêté (consultable ici) sur le masque obligatoire permettant un assouplissement de la mesure, tout en gardant une prudence nécessaire pour éviter une reprise de la propagation virale :

  • Sur les marchés alimentaires ou non, vide-greniers, brocantes, foires, ventes au déballage et fêtes foraines sur l’ensemble du département ;
  • Pour tout rassemblement public, dont les manifestations sur la voie publique, les festivals, les concerts et événements sportifs en plein-air ;
  • Aux abords des crèches et établissements scolaires (écoles, collèges, lycées et universités) dans un rayon de 50 mètres ;
  • Aux abords des lieux de cultes, dans un rayon de 50 mètres, lors des entrées et sorties d’offices ;
  • Au sein des espaces et des fils d’attente en extérieur.

INFORMATION VACCINATION

Depuis le 15 juin, toute personne dès l’âge de 12 ans peut accéder à la vaccination.

Une autorisation parentale est requise pour les personnes mineures. Elle doit être validée par les 2 titulaires de l’autorité parentale, toutefois 1 seule signature est possible si un seul des deux parents accompagne son enfant à la vaccination, la présence d’au moins un parent est obligatoire.

Le parent présent s’engage alors sur l’honneur d’avoir l’accord de l’autre parent qui n’a pu être présent.

Par ailleurs, le consentement libre et éclairé de l’adolescent est également recueilli avant de procéder à la vaccination. Lors de l’entretien préparatoire à la vaccination, une information claire et adaptée à leur âge leur est fournie.

Alors que la période des congés estivaux approche et qu’il convient, dans la mesure du possible, de pouvoir faire ses deux injections dans le même centre de vaccination, le dispositif de prise de rendez-vous a été assoupli.

Ainsi, il sera possible d’avancer sa deuxième injection jusqu’à 21 jours après la première, ou bien de la retarder jusqu’à 49 jours au plus tard. Cela doit permettre de prévoir la deuxième injection de vaccin avant ou après son départ en vacances.

Retrouvez les mesures en vigueur dans votre département en consultant régulièrement le de la Préfecture des Hautes-Alpes



Retour à la liste des actualités