• mardi 14 décembre 2021 00h56
  • Préfecture des Hautes-Alpes

La situation épidémiologique vis-à-vis de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) est désormais très préoccupante en Europe.

En conséquence, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a décidé de placer l’ensemble du territoire national  en niveau de risque « élevé » .

À ce titre, les mesures suivantes s’appliquent : 

  • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
  • surveillance clinique quotidienne dans tous les élevages ;
  • interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs ;
  • interdiction d’utilisation d’appelants ;
  • renforcement de la surveillance des mortalités d’oiseaux sauvages par le réseau de surveillance sanitaire des animaux sauvage.

La mise en œuvre de ces mesures par les acteurs professionnels et les particuliers détenteurs d’oiseaux est essentielle pour protéger les volailles domestiques d’une potentielle contamination, qui aurait des conséquences désastreuses pour les échanges et exportations d’animaux vivants et de viandes.

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux, elle n’est pas transmissible à l’homme. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque pour l’homme.

Influenza Aviaire



Retour à la liste des actualités